/* Plugin Facebook */

lundi 27 juillet 2015

Et tu comptes l’allaiter longtemps ? {Billet d'humeur}


L'allaitement c'est un choix personnel mais ça devient vite une affaire publique quand tout le monde se charge de te donner son avis !!! 

J’ai toujours su que j’allaiterai mes enfants. Aussi loin que je me souvienne, c’était une évidence pour moi. Ce qui est plutôt singulier car je n’ai été allaitée que quelques jours et ma petite sœur n’a eu droit qu’au biberon !!!
Alors une fois enceinte, c’était un choix facile, ça serait allaitement pour ma poulette, en me fixant un objectif de 3 mois.

« Si je tiens 3 mois ça sera bien. »

Je savais que les débuts pouvaient être difficiles. J’ai une copine sympa et honnête qui ne m’avait pas vendu du rêve à la guimauve saupoudré de licorne et qui m’avait bien prévenu : « les 2-3 premières semaines seront difficiles mais ça vaut le coup de s’accrocher ». En effet, j’ai eu droit aux fameuses blessures habituelles, j’ai serré les dents quelques fois lors de certaines tétées, j’ai même eu les yeux qui piquent une fois (vous êtes sûr qu’elle est pas née avec des dents !!!) … Mais j’ai tenu bon et en effet, ça valait le coup !
C’était notre moment à toutes les 2… notre moment câlin. Je perpétuais encore un peu ce lien qui nous unissait lorsqu’elle était encore dans mon ventre. Ça s’est imposé à moi comme un instinct naturel… un truc primaire qui vient du fond des tripes !!! 
 
Au bout de 2 mois, on a trouvé notre rythme

« Ah, tu allaites, c’est bien »

Ce qu’on entend souvent dans la bouche des mamans qui choisissent de ne pas allaiter (ce que je respecte totalement, je ne fais pas ici un plaidoyer pour l’allaitement), c’est qu’elles n’ont pas envie de faire ça en public.
Au début, on était dans notre bulle à la maison et on évitait de sortir au moment des tétées… Mais nous sommes vite retournés dans le monde réel et je me suis rapidement retrouvée à allaiter chez des amis, dans la famille, même au restaurant … et finalement ce n’était pas si gênant ! Et globalement, les gens réagissaient positivement : « Ah, tu allaites, c’est bien ». Jusqu’à 3 mois, tout le monde te félicite et t'applaudit des deux mains … Limite, on te décerne une médaille de « mère de l’année » alors que tu ne fais rien de plus que ce que font des millions d’autres mères partout dans le monde et depuis toujours !!!
J’ai finalement atteint mon objectif de 3 mois, et on est passé en allaitement mixte à ma reprise du travail aux 3 mois et demi de ma fille. Il était tout à fait impensable que j’arrête là !!! Nous en avions besoin toutes les deux, on avait trouvé notre rythme alors on a continué comme ça … Et je me suis dit : « Jusqu’à ses 9 mois, après on verra . »

« Ah, mais tu allaites toujours ?? »

Après les 4 mois, les gens ont commencé à me demander : « tu allaite toujours ?? ». Je suis devenue cette maman « vaillante » qui travaille, et continue d’allaiter (en partie du moins). Au-delà des 4 mois de ton bébé, c’est encore concevable d’allaiter mais tu commences à devenir une exception !!!

L'allaitement mixte

« Tu penses allaiter combien de temps ? »

A 6 mois, on a commencé la diversification. Le nombre de tétées a diminué mais celle du soir et du matin sont restées. On est arrivé aux 9 mois en un clin d’œil et j’ai commencé à entendre régulièrement des commentaires du style : « Tu penses allaiter combien de temps ? »
Je ne sais pas. Honnêtement, à ce stade, je ne me fixe plus d’objectif, je fais comme je le sens et je n’ai pas envie d’arrêter. Mon bébé réclame encore le sein à corps et à cris à son réveil. Le soir, elle se blottit contre moi pour la tétée d’avant dormir… c’est comme ça et je ne vois pas comment ça peut être autrement !!! 


Diversification : les fruits c'est cool aussi

« Et tu penses arrêter d’allaiter quand ? »

Aujourd’hui, ma puce a un peu plus d’un an (13 mois et des poussières) et elle est toujours allaitée. Je sens que ça intrigue certains, dérange d’autres… Régulièrement, j’entends : « Et tu penses arrêter d’allaiter quand ? ».
Pourtant, je ne l’allaite plus en public, ça reste notre instant câlin, à nous, comme au début. C’est ce moment de douceur avant de commencer la journée. C’est notre pause pour décompresser de la folie de la journée qui vient de s’écouler, avant d’aller se coucher le soir… Mais les questions récurrentes des gens me font comprendre que mon bébé a bien grandi. L’idée fait donc son chemin et je sais à présent que nous allons devoir tourner la page, toutes les 2, de cette formidable expérience de l’allaitement. La tétée du matin se raccourcis pour être remplacée par un fruit et un laitage. C’est un début… On garde celle du soir … j’attends que ça s’impose tout seul. Un jour, elle et moi, on décidera que c’était une belle aventure mais qu’elle est terminée. Elle et moi. Pas à cause des réflexions, pas parce qu’à un an, « elle est trop grande »…

Je sais que ça s’imposera à nous, bientôt … mais en attendant, je savoure ces derniers moments de complicité … 

Crédit photo : Yakastudio

13 commentaires:

  1. Réponses
    1. Merci ... c'est un billet que j'ai mis longtemps à écrire, mais il fallait que ça sorte !!!

      Supprimer
  2. Tu as bien raison !!!
    J'ai profiter de ne pas travailler avant ses 5 mois pour l'allaiter exclusivement jusque là. J'aurais souhaiter continuer en mixte, mais l'introduction du biberon a été très difficile, je l'ai donc sevré complètement à 6 mois.

    Pour un prochain, pourquoi pas en mixte jusque 9/12 mois, s'il n'est pas aussi goulu que mon premier qui pouvait y passer 2h le soir ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut Weena,
      c'est déjà top d'avoir fait 5 mois en allaitement exclusif !!!
      Je pense que pour le prochain, j'essayerai aussi de tenir jusqu'à 5 mois en exclusif si je peux prendre suffisamment de congés... après c'est sur que si mon hypothétique n°2 est du genre "goulu" avec 2h de tétée (à raison de 6-7 tétées par jour !!), faudra peut être que je revois mes objectifs à la baisse si je veux garder du temps pour des choses annexes comme manger et prendre une douche ;-)
      Ma poulette est plutôt "raisonnable" avec une tétée max de 30 min (ce qui est déjà pas mal) mais au moins pendant ce temps là, c'est pas moi qui débarrasse la table !!!

      Supprimer
    2. Heureusement, il n'était "qu'à" 1h par tété (je n'ai quasiment jamais eu moins) entre 4 et 6 fois par jour vers 5 mois ... sauf la tété du soir qui s'éternisait.
      Donc pas mal de fatigue, alors quand l'introduction du biberon a été longue, j'ai sauté sur l'occasion de le sevré quand il a enfin accepté ^^

      Supprimer
  3. tu écris ce que j'aurais pu écrire moi meme... mon petit gars a 11 mois... l'objectif était de tenir 6 mois en allaitement exclusif... j'ai tenu 5 mois et on a diversifié pour justement maintenir ces moments privilégies dont je ne nous sentais pas pret de nous passer, mon mari y compris...

    le reste ce sera quand mon cahton sera pret, moi je commence à me preparer psychologiquement à cette page qui se tournera....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est évident, il faut que chacun fasse les choses à son rythme ... je suis sûre, que pour vous 2, comme pour nous, le déclic se fera tout seul et en douceur !
      En attendant, profitez bien !

      Supprimer
  4. je découvre votre blog grâce à un lien sur cet article et c'est les larmes aux coins des yeux que je termine de le lire, je ne suis pourtant pas une maman allaitante, j'ai beaucoup hésité à la naissance de mon petit pois et j'ai finalement biberonné ;( non sans un petit regret
    En tout cas un très bel article et c'est tellement vrai ce que tu écris pour l'avoir déjà entendu autour de moi dans ma famille
    Nanouchka

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !
      C'est un article qui me tenait à cœur... et je suis heureuse que cela parle aux mamans allaitantes comme aux mamans biberon... Belle journée à toi et ton petit pois ;-)

      Supprimer
  5. Bravo pour cet article que j'aurais pu écrire à quelques différence près comme le fait que lorsque j'ai repris le travail au 3 mois de ma puce j'ai réussi à suivre avec mon lait sinon nous avons le même parcours. J'en suis à 20 mois et demi j'ai toujours la tetée du matin et le soir de temps en temps quand elle est décidé une ou deux gorgée pas plus. Je sens que la page va bientôt se terminer une superbe aventure avec des moment magnifique avec son bébé. Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce message. J'aurais bien aimé réussir à tenir avec seulement mon lait à ma reprise, mais le tire-lait et moi on n'était pas vraiment copain !!!
      Profite bien de ces derniers moments avec ta puce.

      Supprimer
  6. J'ai aussi vécu toutes ces phases de questionnement face à mon allaitement long! Un peu plus d'un an et demi, ça a été une formidable aventure et je trouve dommage de ne pas la vivre à cause des "gens" et des tétées en public!
    Profites en bien!

    RépondreSupprimer
  7. Merci ! Notre aventure se poursuit tranquillement et (bizarrement) plus sereinement depuis la parution de cet article. Comme quoi, il faut que les choses sortent des fois !!! Aujourd'hui à 1 an et demi + quelques jours, la tété du soir a disparue tout naturellement sans frustration ni de mon coté ni du sien... Il nous reste que celle du matin :-)

    RépondreSupprimer